Cette douceur qui nous perdra !

Une douceur pour compenser une journée difficile, pour calmer une émotion trop pressante, pour rassurer un enfant et amadouer ses beaux-parents 🙂. Le sucre fait parti de notre vie, et comme un chamallo, la rend plus légère et parfumée.

Mais, si un carré de chocolat avec son café du midi, une cuillère à café de confiture dans son yaourt et une part de gâteau le dimanche n’ont pas de préjudices sur notre santé, l’accumulation du sucre fait des dégâts.

Pourquoi cet article sur le sucre ? Car il m’a empoisonné longtemps ma vie !!  En effet, j’y est longtemps été « accro », avec des phases où l’appel au sucre était si prenant qu’il me fallait « ma dose ». Je me suis beaucoup documenté à ce sujet (motivée par l’envie de retrouver une silhouette « acceptable », ce qui était un bon moteur !). J’ai retrouvé rapidement un bien être salvateur (car même mon humeur a été amélioré, moins enclin aux petites déprimes, aux colères etc…). A ce jour, j’ai renoué une certaine sympathie pour les aliments plaisirs que j’avais banni de mon alimentation par peur de reperdre pied (et retrouver ma culotte de cheval 🙂 ).

Car, il se niche partout, et surtout là où on ne l’attend pas ! Nous le consommons donc sans le savoir : carottes râpées, sushis industriels, raviolis, pizza industrielles etc…

Selon l’OMS, nous devrions consommer tout au plus 50 gr de sucre par jour (une pomme contient 10 grammes de sucre), et descendre à 25 grammes pour une meilleur santé.

Mais, nous consommons en moyenne 100 grammes de sucre par jour, soit le double des rations préconisées !

L’excès de sucre est sur le banc des accusés : il favoriserait l’obésité, le diabète et rend même addictif (5 à 10 % des adultes seraient dépendantes au sucre), veillerait prématurément, altèrent l’émail des dents, entraine une déminéralisation osseuse.

——– La consommation de sodas serait à l’origine de 184 000 décès par an dans le monde —–

C’est pourquoi l’enjeu primordial est de réussir à se déshabituer du goût du sucre !! Plus facile à dire qu’à faire me diriez -vous ? J’y suis arrivée, alors vous pouvez le faire ! et je vous assure que cela vaut la peine de s’investir sur son bien être !!!

Capture1

Voici ma méthode en 6 points pour réduire les doses de sucre et reprendre votre santé en main : 

  • 1) Traquez les sucres cachés ! Il présente 56 % de notre consommation globale. Et oui, le sucre active dans notre cerveau le circuit de récompense, qui va nous pousser à recommencer l’expérience ! Et les industrielles l’ont bien compris. Et pour que l’on puisse consommer en grande quantité de leurs plats préparés, ils n’hésitent pas à ajouter cet exhausteur de gout. Alors, surveillez les étiquettes !!! Personnellement, je n’achète plus de plat préparés et j’ai réinvesti ma cuisine…
  • 2) On fait le ménage dans nos placards : blacklister de vos armoires toutes les sucreries qui ne demandent qu’à être englouties. C’est très simple : vous ouvrez votre armoire à friandises, et vous découvrez des barres chocolatés : vous en avez envie ! Mais vous ne pourrez pas succomber à la tentation, si ces dernières ne sont pas présentes ! Vous avez des enfants ? Réservez les bonbons pour un usage exceptionnel ! Cuisinez avec eux : crêpes, gaufres, gâteaux etc.. car vous pourrez maitriser l’apport en sucre, choisir peut être du sucre complet ou du sure de coco, moins dommageable. Choisissez également les fruits secs, qui ont un fort pouvoir sucrant et sont rassasiant.
  • 3) On banni les sodas !! Essayez de mettre 7 sucres dans un verre ! Pourtant, c’est la teneur d’une cannette de soda. On banni donc ses boissons. L’eau est la seule boisson indispensable à l’organisme !
  • 4) On banni également les céréales du matin. Fabriquées à partir de farines raffinées, elles contiennent ni vitamines ni nutriments, mais énormément de sucre (elles ont un index glycémique plus élevé que les bonbons !). Mettez également hors de votre porté les pâtes à tartinées chocolatées, 3 fois plus caloriques qu’une tartine de beurre et confiture !
  • 5) Je mange des fibres ! Ces derniers ralentissent le passage sucre dans le sang et apportent de l’énergie : Légumes, fruits, légumineuses, féculents etc…Il vaut ainsi mieux manger son carreau de chocolat après un repas, que seul au goûter…
  • 6) Je prends mon temps : je savoure, je mâche, je déguste avec plaisir… Manger lentement favorise la satiété (et minimise l’apport calorique). De plus, une pause équilibrée (fruits secs, oléagineux (amandes, noix…) préserve des petits creux…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :