Je veux un ventre plat !

Lorsque les beaux jours approchent, notre petit bedon devient notre ennemi publique numéro un. On le trouve mou du genou, gonflé, trop gonflé ; en vraie, rien ne va plus. Le graal ultime à obtenir : un ventre plat !

Et un ventre plat qui va bien, c’est avant tout une bonne digestion ! Et pas de bonne digestion sans un microbiote (ou flore intestinale) en parfait état de marche ! Le microbiote, c’est ces bactéries qui tapissent les parois de nos intestins.

Bien prendre soin de notre microbiote, c’est être bien dans son ventre. En plus d’un ventre plat, voici 3 bonnes raisons de prendre soin de notre ventre :

  • Soigner son microbiote nous protège des maladies (80 % de notre immunité est située dans notre ventre)
  • Notre 2ème cerveau contient 200 millions de neurones. 95 % de la sérotonine (l’hormone de bonheur, est fabriquée dans les intestins). on peut donc réduire son stress en prenant soin de son ventre ! 
  • Soigner son microbiote limite le surpoids ! Les aliments nourrissent également notre microbiote. Trop faible il pourrait favoriser un prise de poids excessive ou freiner la perte de poids.

Donc, après ce petit préambule revenons à notre plat ventre… Je vais vous livrer ce qui fonctionne pour moi, mes petits rituels journaliers. Vous pouvez si vous le souhaitez adopter à votre tour toutes ces astuces, elles ont fait leurs preuves :).

ventre plat3bis

  • Pas de chewing-gum : ou alors, je le mâche peu de temps. Je trouve qu’il provoque des ballonnements. En plus d’être inesthétique, c’est désagréable !
  • J’ai arrêté également les boissons gazeuses !
  • Je ne mange pas de fruit après les repas, pour les mêmes raisons. Je les garde pour les encas de 10 heures ou 16 heures
  • J’essaie (c’est pas toujours évident…) de manger tôt le soir et surtout de manger léger (ventre plat garanti au réveil :). En plus, cela permet d’avoir faim et de faire un bon petit déjeuner qui réduira les fringales sur la journée).
  • Les émotions négatives, le stress affectent la dilatation des muscles intestinaux, favorisent l’ouverture du clapet, donc le reflux. Je fais ainsi 10 à 15 minutes de méditation, de relaxation par jour (yoga, méditation, cohérence cardiaque).
  • Je mange lentement. J’avoue que pour moi, c’est ce qui me demande le plus de mal(: Mais, la digestion débute dans la bouche, et l’on évite donc les ballonnements en ralentissant notre allure et en prenant le temps de bien mastiquer.
  • Je choisis des aliments anti gonflette, je mange varié et équilibré et privilégiant des aliments contenant des probiotiques (courge, poireau, carotte, céréale et légumineuses (riz brun, quinoa, flocons d’avoine, huile olive, yaourts nature et bio, fruits…).
  • Je marche après le repas de midi :  j’ai troqué la sieste contre une petite marche, cela stimule mon métabolisme ! Une meilleure digestion et une meilleurs forme pour l’après midi !
  • Je m’hydrate davantage (eau, thé, tisane etc. Sans sucre, bien évidement :). L’eau permet de chasser les toxines et drainer l’organisme.
  • J’ai supprimé les aliments utra transformés. Ils contiennent des additifs qui délétères le microbiote. J’évite également de trop saler. de trop manger sucré.
  • Et bien sur : je me muscle. Tous les matins, une petite séance de  minutes d’abdo…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :